Accueil > Ecriture > Mes écrits > Le thé des écrivains. Chapitre V. L’Art et la condition humaine.

Le thé des écrivains. Chapitre V. L'Art et la condition humaine. Le thé des écrivains. Chapitre V. L’Art et la condition humaine.

dimanche 28 février 2016 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

CHAPITRE V

Pour faire original, il faudrait mettre en parallèle Histoire de l’Art et condition humaine.
Pour Elise, chaque homme avait une part de « Dieu » en lui. Pour Léonard de Vinci, « la science de la peinture est tellement divine, qu’elle transforme l’esprit du peintre en une espèce d’esprit de Dieu. » Chaque peintre refait le monde, or Dieu est créateur du monde donc le peintre est Dieu. Beau syllogisme se dit Elise ; il faudra que je le montre à Sophie. Elles avaient plutôt l’habitude d’échanger à propos de l’Art contemporain parce qu’il se réfère davantage à la philosophie qu’à l’émotion conceptuelle.
Elise ne pouvait s’empêcher d’établir un lien entre le XXIe et le XVIIIe, siècle des lumières, de la philosophie, de la dénonciation des abus, siècle de la peinture de mœurs, peinture sans transcendance. En fait, c’était la référence à Dieu qui donnait à la Peinture sa grandeur allégorique. Chardin, avec ses « Natures Mortes, » (que les Anglais appellent « still life ») pose ce dilemme de la vie et de la mort ; « l’enseigne de Gersaint » de Watteau rappelle le « vanité, vanité, tout n’est que vanité » de Bossuet. Cependant ce ne sont que des représentations de l’Homme dans sa petitesse sans aucune élévation ; l’Homme dans sa condamnation à mourir.

JPEG - 64.9 ko
Nature morte. Chardin.
JPEG - 6.7 ko
L’Enseigne de Gersaint. Watteau

« Le tricheur à l’as de carreau » de Georges de le Tour est un défi à Dieu sur le mensonge et la vérité, l’honneur, l’orgueil de celui qui ne veut pas perdre. Qui est le plus fort ? Celui qui ment ou celui qui dit la vérité ? Regardons la politique, l’Histoire, les fondements de l’Eglise catholique soucieuse de sa puissance, l’Eglise catholique qui a tant menti au nom de Dieu pendant des siècles.

JPEG - 118.4 ko
Le tricheur à las de carreau. De la Tour

Elise possédait plusieurs articles sur ces sujets, sur Chardin, Watteau, Boucher qu’elle appréciait beaucoup par ailleurs même s’il lui semblait qu’ils s’étaient enfermés dans leur siècle sans « au-delà ». Quant à l’Art contemporain, il était né après deux guerres mondiales, il pouvait difficilement susciter l’extase. Il révélait la détresse de l’Homme dans cet univers de l’excès qui finirait peut-être par abolir le temps.
C’ETAIT L’ART DU SIECLE DONT ELISE REFUSAIT LES VALEURS, LE SIECLE OU ELLE NE VOULAIT PAS VIVRE. CE N’ETAIT PAS SON SIECLE, COMME ELLE AVAIT COUTUME DE DIRE.
Son siècle, à elle, c’était celui de la reconstruction, celui de l’espoir, de l’échange ; ce XXIe siècle n’était que destruction. Il ne fallait pas dire cela à Charles, aussitôt il lui dressait une liste de musées magnifiques qui n’existaient pas dans sa jeunesse et lui parlait de ceux qui étaient en construction ou en projet.

Elise débarrassa la table et alla s’installer dans son bureau. Sa décision était prise, elle commencerait aujourd’hui.
POURQUOI JESUS QUI AVAIT COMPRIS TANT DE CHOSES N’A RIEN DIT SUR L’ART ?
L’a t-il dit et les apôtres ne l’ont pas compris, donc, ne l’ont pas transmis ?
Pourtant son père était charpentier, métier relatif à l’Art et la construction, lui-même avait travaillé chez des teinturiers, artiste ? Artisan ? Mais apparaît la couleur, le rôle de la couleur dans l’Art et la société.
La première Bible n’employait pas d’adjectifs de couleur, ce sont des traductions tardives qui ont transformé l’argenté en blanc, l’orageux en noir, le feu en rouge. Sur l’histoire de la couleur, elle citerait Michel Pastoureau mais elle ne ferait pas d’historique. Elle trouva dans ses notes cette pensée d’Arman « à travers l’histoire de l’Art, nous pouvons voir l’histoire des émotions ».
Ce fut un point de départ.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.