Accueil > Vie sociale > Chroniques > Du mouvement ouvrier à la SFIO.

Du mouvement ouvrier à la SFIO. Du mouvement ouvrier à la SFIO.

jeudi 28 juillet 2016 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Aujourd’hui, 28 juillet, on pourrait rappeler le décès de Jules Guesde, fondateur du" mouvement ouvrier" en 1879. Son parti est à tendance Marxiste.
Jules Guesde, ( 1845-1922) journaliste sous le second Empire, devient républicain après les événements de la Commune de Paris. Il découvre Marx et introduit ses idées en France, à travers le parti qu’il fonde et qui s’oppose aux idées humanistes de Jean Jaurès.
Pendant la première guerre mondiale, pour lutter contre l’ennemi commun, l’Allemagne, il entre dans la fusion des partis socialiste, la SFIO, créée en 1905.
Il écrivait dans "le cri du peuple" en 1886 :
"Ils sont huit cent mille ouvriers étrangers qui, travaillant à tout prix, font outrageusement baisser les salaires, quand ils ne les suppriment pas complétement pour nos ouvriers expulsés des usines".
Vous comprenez pourquoi je vous parle de Jules Guesde aujourd’hui.
Il a le même discours que certains syndicalistes.
Quand j’affirme que l’Histoire est un éternel recommencement !
On n’y croit pas Parce que les circonstances sont différentes à chaque fois mais le fondement est toujours le même.
J’en conclus qu’on ne doit pas enseigner l’Histoire à l’ENA et je le regrette. Cela éviterait souvent des erreurs à ceux qui nous gouvernent.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.