Accueil > Vie sociale > Chroniques > Mon privilège du 4 août.

Mon privilège du 4 août. Mon privilège du 4 août.

jeudi 4 août 2016 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

J’en ai parlé plusieurs fois cette année. J’ai posé plusieurs fois la question : La nuit du 4 août est-elle réellement la nuit de l’abolition des privilèges ?
J’ai répondu par une forme négative, elle les à transférés.
certes, il n’y a plus ni roi absolu ni noblesse à charge pour le tiers-état, mais la bourgeoisie a recréé le modèle en grande bourgeoisie extrêmement riche qui a tous les passe-droits, petite bourgeoisie aisée qui sait louvoyer et les pauvres, ceux qui gagnent à peine de quoi vivre, Les chômeurs, les retraités qui percevaient des petits salaires lorsqu’ils étaient en activité, qui subissent.
Où est-elle l’abolition des privilèges ?

Tous les ans, le 4 août, je m’émerveille d’avoir donné naissance à ma fille.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.