Accueil > Vie sociale > Chroniques > La presse et la remise des pendules à l’heure.

La presse et la remise des pendules à l'heure. La presse et la remise des pendules à l’heure.

vendredi 2 juin 2017 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Pour des raisons différentes, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont laissé la presse commenter le moindre geste. L’un parce qu’il était monté sur ressort et voulait qu’on parle toujours de lui, l’autre, parce qu’il voulait être un président normal et qu’il n’a pas vu venir le " Hollande bashing".
Emmanuel Macron a eu le temps d’analyser les excès et a remis les pendules à l’heure.
le rôle de la presse est d’informer et non de juger.
On en est arrivé à mettre sur un pied d’égalité un détournement de fonds publiques exorbitant et un arrangement de fonds privés avec favoritisme, certes. Qui dans un pareil cas n’aurait pas donné la préférence à son conjoint ?
Le "canard enchainé" a levé un lièvre, la meute s’est jetée dessus comme la vermine.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.