Accueil > Vie sociale > Chroniques > Au secours ! je ne comprends rien.

Au secours ! je ne comprends rien. Au secours ! je ne comprends rien.

mardi 29 août 2017 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Il est difficile de comprendre cette réforme du droit du travail.
L’année dernière, elle avait créé un tel pataquès qu’on avait l’impression que les grévistes eux-mêmes ne savaient plus pourquoi ils faisaient grève et pour quels slogans ils défilaient.
Avec ce nouveau gouvernement, les façons de faire ont changé.
Le mot ordonnance a fait peur. C’est un vocabulaire de royalisme. ça rappelle les ordonnances de Charles X et la Révolution de 1830. Cependant, Emmanuel Macron a été clair. Il a expliqué la procédure et l’objectif. On passe par les syndicats et les chambres mais on réduit les débats, on gagne du temps en parlottes inutiles.
Rien à redire.
Les médias présentent ça comme s’il n’y avait pas de concertation. Ils insistent sur le mot ordonnance qui fait peur.
Ce que je ne comprends pas, c’est que les syndicats sont reçus à l’Elysée pour s’exprimer et suggérer des solutions. A peine sont ils sortis, qu’ils proposent des grèves et des manifestations. Pourquoi n’ont ils pas maintenu leurs positions jusqu’à obtenir ce qu’ils voulaient ? Est-ce que leurs souhaits sont réalisables ? Ont-ils écouté les réponses et leurs justificatifs ? On a vu tant de fois la CGT s’enfermer dans des refus qui ont abouti à des licenciements.
On ne connait pas le contenu des ordonnances et des mouvements contraires sont organisés. Pour quelles raisons, puisqu’on ne sait pas ce que disent les textes ? C’est facile de dire non. On fait quoi à la place ? Le monde du travail a changé depuis Karl Marx.
La France insoumise est comme la CGT une opposition systématique. Quelles solutions apporte t-elle ? Aucune.
Beaucoup de bruit pour rien. Un titre qui devrait faire réfléchir.
Un dernier point, les médias, encore eux, font toute une histoire sur le conseil de François Hollande à son ancien ministre, je n’y ai rien vu de désobligeant.
Par ailleurs, c’est logique qu’il revendique sa participation à l’amélioration de la situation économique de la France. Emmanuel Macron a bénéficié des résultats positifs du quinquennat précédent. Il n’y a pas eu de miracle.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.