Accueil > Vie sociale > Chroniques > Le droit de grève bafoué.

Le droit de grève bafoué. Le droit de grève bafoué.

samedi 23 juin 2018 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

J’ironisais dernièrement sur la loi Le Chapelier qui interdisait toute coalition. Cette loi a été remplacée en 1864, le 24 mai, par la loi Ollivier qui instaure le droit de grève. Ce droit fait partie de la constitution depuis 1946.
C’est une très bonne loi mais il est regrettable que des assoiffés de pouvoir la détournent.
A quoi sert maintenant la grève de la SNCF ?
Les lois réformant le statut des cheminots ont été votées.
Je vais être grossière mais toute autre expression serait un euphémisme. Les grévistes emmerdent tout le monde sauf les membres du gouvernement.
Ils sont en train de ruiner leur entreprise qui était déjà très endettée.
Ils empêchent certaines PME de fonctionner, eux qui sont si près du peuple ! Combien de licenciements ont eu lieu à cause de leur grève insensée, faute de pouvoir répondre à la demande parce que les matières premières n’arrivent pas ? On n’en parle pas parce que ce ne sont pas des licenciements massifs, seulement deux ou trois par-ci, par-là mais pour les employés concernés c’est un drame.
Ils sont en train de discréditer le droit de grève parce qu’ils l’utilisent à mauvais escient.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.