Accueil > Vie sociale > Chroniques > Consternation.

Consternation. Consternation.

vendredi 24 août 2018 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Dès l’aube, au saut du lit, on vous présente comme un scoop que les étudiants ont des difficultés pour vivre , surtout à Paris. Ce n’est pas nouveau. Cela fait des lustres. C’est, je pense, histoire de nous faire croire que c’est à cause du gouvernement actuel mais c’est ainsi depuis des gouvernements et des gouvernements. Aucun n’a eu l’idée de remettre en place un nombre suffisant de surveillants dans les collèges et les lycées. Il y avait plus de discipline et cela rendait service aux étudiants. Le travail n’était pas désagréable. Le salaire était décent.
C’était une erreur de supprimer ces postes-là. On ne les renouvellera pas puisqu’on n’a qu’un vocable : suppression.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.