Abstention. Abstention.

mardi 22 mars 2022 par Elisabeth

Suite à une émission regardée hier soir sur la chaine parlementaire sur l’abstention, il ne suffit pas de craindre, (on dit que la peur n’arrête pas le danger) il faut en voir les causes et tenter d’y remédier.
Il y a ceux qui ne votent pas parce que ça ne change rien. Donc, ça ne sert à rien.
Il y a ceux qui pensent " tous pourris".
Il y a ceux qui pensent que c’est citoyen de ne pas voter. Cherchez l’erreur.
Il y a ceux qui ne se sentent pas représentés.
Il faut leur dire que ce n’est pas l’assemblée Nationale, qui les représente. Les députés votent les lois. Quand ils sont dans leur circonscription, ils s’occupent de ce que vivent les gens, pour des amendements, mais ils ne représentent ni les pauvres ni les riches. Les lois sont pour tous.
Cependant, par l’appartenance politique du député, on peut se sentir représenté. Une journaliste faisait remarquer que Marine Le Pen qui arrive en second à la présidentielle, n’a que cinq députés aux législatives. Pourquoi ?
Les dernières législatives se sont déroulées dans un climat spécial de pandémie. Cela peut être un motif d’abstention. Mais on remarque que l’abstention est en progression
depuis 2002. Pourquoi ?
Chirac a été élu contre Le pen à quatre-vingt-quatre pour cent des voix. c’était un vote contre Le pen et il a fait comme s’il avait été élu à quatre-vingt-quatre pour cent et il n’ a pas donné la voix qui lui revenait à l’opposition. Il a fait ses magouilles comme toujours,
il aurait dû établir une sorte de cohabitation puisque la gauche avait voté pour lui contre son gré, contre Le pen.
Ensuite on vote non à la constitution européenne et Sarkozy fait comme si le oui l’avait emporté.
On ne peut pas accuser François Hollande et Emmanuelle Macron d’avoir accentué l’abstention. Il y avait des prédécesseurs.
pourquoi les jeunes ignorent la législation, qui vote les lois, le rôle du président de la République, du premier ministre, des chambres ? Ils apprennent ça en cinquième, ça leur passe au dessus de la tête. Il faudrait l’étudier en seconde et première et dans les lycées techniques. L’école de la République doit former les citoyens. Au collège, ils sont trop jeunes pour avoir conscience de leur rôle dans la société. Il y a ceux dont les parents sont engagés, d’accord ou pas ils ont plus tôt que les autres une conscience.
Actuellement, quel choix ont les jeunes ?
- Un qui vomit sa haine dès qu’il parle, dont les propositions remontent à Pétain en 1940.
- Une qui adoucit le ton mais qui porte un nom diabolique.
- Un qui n’ a que des rancoeurs parce qu’il n’ a pas été élu en 2017.
- Une qui ne comprend pas que ses alliés sont proches de L’extrême droite. et n’a pas de charisme.
- Une qui gère mal sa campagne, pourtant elle est présidentiable, mais le PS a laissé de mauvais souvenirs avec ceux qui ont démissionné en cours de mandat sans respecter l’engagement de soutien mutuel entre ministres.
- Un qui ne s’occupe que d’écologie mais qui sans s’en rendre compte se fera manger par la mondialisation.
- Un que l’on appelle le président des riches mais qui a pris des mesures pour faire baisser le chômage et qui cherche une justice dans les retraites et qui a résolu bien des crises.



Imprimer