Accueil > Vie sociale > Chroniques > Les richesses du lundi 14 septembre 2015.

Les richesses du lundi 14 septembre 2015. Les richesses du lundi 14 septembre 2015.

lundi 14 septembre 2015 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Quels sont les points communs entre un grec, un Italien, un Français et un Hongrois ?
Comme vous avez pu le constater dans nos articles sur l’Histoire de l’Europe, le Grèce, l’Italie et la France sont liées depuis l’Antiquité. Avez vous remarqué que nous n’avons jamais parlé de la Hongrie. C’est, comme on dit des brus dans les familles, une pièce rapportée. On l’a acceptée en 2004. Je n’ai pas bien vu l’intérêt qu’elle apportait à la communauté. La voici qui s’oublie. "On est Hongrois, on reste entre Hongrois". Ils s’isolent derrière leurs barbelés, qu’ils y restent. Ils ont oublié les chars soviétiques en 1956 ; ceux qui ont fui étaient bien contents d’être accueillis.
L’Union européenne n’envisage pas de sanction ?

Autre sujet de contrariété, à l’interne cette fois, les nouveaux radars.
On nous dit que cet été le nombre de morts sur la route a augmenté. On peut penser que les radars sont inefficaces. Au lieu de faire cette analyse, on en ajoute.
C’est bien la démonstration que les radars ne servent qu’à faire "du fric". Quand on paie 45 E plus un point de moins pour un kilomètre/heure au dessus de la vitesse autorisée, les caisses vont vite se remplir.

Je voudrais savoir combien coutent toutes ces réunions au sommet qui ne débouchent sur aucun accord. Un ouvrier, on lui demande du rendement, sinon la porte s’ouvre. Pourquoi les ministres ne sont-ils pas soumis aux mêmes conditions ?
Quand on nous parle d’économies, il faudrait montrer l’exemple.

Pauvre Europe ! Si belle ! Si grande ! Quelle décadence !

On commémore les cinq cents ans de la victoire de Marignan en 1515, seule date que tous les Français connaissent. C’était quoi cette victoire ? IL y a déjà moins de doigts qui se lèvent. C’était contre les Milanais. Victorieux dès la première année de son règne, François Ier a su en tirer sa gloire "in secula seculorum".


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.