Accueil > Vie sociale > Chroniques > Vol tragique pendant la guerre d’Algérie.

Vol tragique pendant la guerre d'Algérie. Vol tragique pendant la guerre d’Algérie.

jeudi 22 octobre 2015 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Le 22 octobre 1956, cinq chefs algériens du FLN (front de libération nationale) s’envolent pour la Tunisie pour un sommet sur l’avenir du Maghreb, organisé par le président Bourguiba.
Les services secrets français débordent des consignes de leur gouvernement et lancent des avions de chasse détourner l’avion vers un aéroport militaire.
Ahmed Ben Bella, Hocine AÏt Ahmed, Mohamed Khider, Mohamed Boudiaf, Mostapha Lacheraf sont arrêtés et seront incarcérés jusqu’aux Accords d’Evian qui ont mis fin à la guerre d’Algérie en 1962.
Cette arrestation entraine une rupture entre la France et le Maghreb et provoque la colère des peuples arabes. Au Maroc, des colons français sont assassinés. L’armée reçoit l’ordre de ne pas intervenir.
Ahmed Ben Bella sera le premier président de la République algérienne.
On ne peut pas refaire l’Histoire mais on peut imaginer que la guerre aurait peut-être duré moins longtemps si ces cinq chefs étaient restés aux rennes du pays. C’étaient de bons négociateurs, ils avaient une vision positive de la construction du pays.
C’était une erreur de penser qu’en arrêtant les têtes, on gagnerait la guerre. La colère et la haine ont redoublé d’intensité.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.