Accueil > Vie sociale > Chroniques > Fêtée une journée, exploitée toute l’année.

Fêtée une journée, exploitée toute l'année. Fêtée une journée, exploitée toute l’année.

mardi 8 mars 2016 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Je ne vais pas partir dans les clichés de la parité non respectée mais je vais rendre hommage à des femmes.
La première va vous étonner. On a l’habitude de la voir à travers ses romans champêtres, ses amours tumultueuses, ses avancées féministes, la voici engagée en politique.
Georges Sand raconte dans une lettre du 8 mars la mise en place de la seconde République ( qui ne durera que quatre ans) après l’abdication de Louis-Philippe.
"J’ai passé bien des nuits sans dormir,
bien des jours sans m’asseoir.
On est ivre, on est heureux !

la République est conquise,elle est assurée,
Nous y périrons tous plutôt que de la lâcher."

Pendant des siècles, on a cru que les statuettes du paléolithique représentant des femmes avaient été modelées par des hommes. Erreur ! On vient de découvrir (fin XXe)
que ce sont vraisemblablement des autoportraits de femmes enceintes.

On ne la présente pas ainsi mais le premier écrivain de langue romane est une femme :
Christine de Pisan (1364_1430). Veuve, elle gagnait sa vie avec ses écrits : poèmes et essais philosophiques.
Boccace dans "dame de renom" (1551) encense des femmes peintres comme Marcia de Rome, Thamar d’Athènes...
Je terminerai, sachant que j’en oublie, par les femmes de la Résistance, par les 343 "salopes" qui ont signé la pétition pour le droit à l’avortement et Simone de Beauvoir qui a défendu tant de causes.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.