Accueil > Vie sociale > Chroniques > Les matinales se suivent mais ne se ressemblent pas.

Les matinales se suivent mais ne se ressemblent pas. Les matinales se suivent mais ne se ressemblent pas.

jeudi 9 mars 2017 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

Difficile d’être aussi brillant que Bertrand Delanoë.
Pauvre Nicolas Dupont-Aignan ! Passer à l’antenne, le lendemain de l’intervention de l’ex-maire de Paris, c’était mettre en évidence la faiblesse et la confusion de ses arguments.
Je n’ai jamais compris que l’on se présente à la présidentielle en sachant qu’on ne dépassera pas les deux pour cent. Je le répète, quel gâchis financier !
Que monsieur Dupont-Aignan crée son parti, je le comprends. Qu’il se présente aux législatives pour faire entendre sa voix, je le comprends. Mais les présidentielles ! C’est sérieux !
Emmanuel Macron dit qu’il n’est ni à gauche ni à droite, Nicolas Dupont-Aignan, est de partout. Une idée au FN, une idée au LR, une petite idée personnelle...Difficile de s’y retrouver. Je me demande comment des maires peuvent signer pour encourager sa candidature ? Se sentent-ils vraiment représentés ?


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.