Accueil > Beaux Arts > Spectacles > Sixième chant de Maldoror.

Sixième chant de Maldoror. Sixième chant de Maldoror.

vendredi 13 octobre 2017 par Elisabeth

Pas de message pour cet article

L’oeuvre de Lautréamont est mal connue parce qu’elle est difficile à lire et qu’ elle dérange.
Michel Raskine dans sa mise en scène riche et simple en même temps, donne envie de relire le texte si on l’ a déjà lu et de le lire dès la fin du spectacle.
Lautréamont (1846-1870), fait partie de ces poètes maudits du XIXe siècle.
"frère en audace et liberté d’Arthur Rimbaud, Lautréamont invente, pour notre délice et notre effroi, la figure de Maldoror, héros hors pair, narrateur et sujet à la fois, fascinante incarnation du mal." Michel Raskine
trois acteurs nous racontent avec talent les péripéties de Mervyn,un adolescent de seize ans, à travers Paris. Malheureusement pour lui, il rencontre Maldoror séducteur et diabolique.
"Allez-y voir vous-même si vous ne voulez pas me croire". Dernière phrase du sixième chant, l’ultime, de Maldoror.


Ecrire un commentaire sur l'article ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.